Membres & Histoire

Harmonie communale de Walcourt

Directeur musical : Julien Brasseur











Né à Lobbes en 1989, Julien Brasseur commence la musique à l'âge de 9 ans à l'Académie de la Botte du Hainaut auprès de Dominique Vainqueur. Il débute le tuba à 16 ans après avoir voyagé dans la famille des cuivres au sein des sociétés musicales de sa région. Il entre au Conservatoire royal de Mons en 2009 dans la classe de Franz Masson. Ensuite, il se perfectionne à Paris auprès de Bernard Liénard et poursuit à Lille en compagnie de Gabriel Capet. Il a suivi également des "master class" auprès d'Olivier Haas, Jean Xhonneux, Owen Far, ... En 2009, Julien Brasseur entre comme tromboniste au sein du groupe "Freddy Loco and his gordo ska band" avec lequel il enregistre un cd "Round Four". Le groupe s'est produit en France, Belgique, Angleterre, Allemagne, Espagne, Pays-Bas, Etats-Unis, ... Il a notamment joué avec Kevin Batchelor et Ken Stewart (membre du groupe mythique "The Skatalites") et Freddie Reiter (membre du groupe "New-York Ska-Jazz Ensemble"). Julien Brasseur quitte le groupe fin 2013 pour se consacrer à ses études de tuba et à l'enseignement. Durant sa formation, il a été amené à jouer avec la musique de la Force aérienne belge comme musicien pupitre à l'euphonium. Il a suivi un Master didactique au Conservatoire royal de Mons. Il enseigne actuellement le tuba au Conservatoire à rayonnement communal de Maubeuge et à l'Ecole de musique de Vieux-Condé.



Directeur musical adjoint (pour les concerts) : Christophe Cabus











Depuis novembre 2016, ce trompettiste exerce la fonction de sous-chef au sein de l’Harmonie.



Directrice musicale adjointe (pour les marches) : Marie-Christine Baurire













C’est en 1978 que notre sous-chef a débuté le solfège en fréquentant l’école de musique de la fanfare de Cerfontaine. Comme c’était hélas souvent le cas à l’époque, elle n’a pu choisir son instrument. On lui a dit : « il n’y pas de trompettiste, tu joueras de la trompette ».

Ses premiers professeurs étaient Monsieur Raymond BAUDOUIN et Jacques DURBECQ.

Par la suite, elle ira aussi suivre des cours de solfège à Boussu-Lez-Walcourt auprès de Georges BACHELART et Hubert ROGER. 

Elle ira ensuite parfaire sa formation au sein du conservatoire de Charleroi auprès d’André PEDE.

Elle obtiendra divers prix en solfège et trompette.

Ensuite, elle prendra une direction totalement opposée en travaillant la clarinette. Elle aura comme professeurs au sein du conservatoire de Charleroi : Monsieur WIELEMANS et Monsieur SALSAVSKA.

C’est à cet instrument qu’elle œuvre aujourd’hui.

Elle n’oublie cependant pas son premier amour et n’hésite pas encore aujourd’hui à reprendre la trompette ou le bugle à l’un ou l’autre moment.

Notre sous-chef a aussi joué dans de nombreuses sociétés : Cerfontaine, Solre-St-Géry, Boussu-lez-Walcourt (Froidchapelle), l'Harmonie des Cheminots de Charleroi, le Grand Orchestre d'Harmonie de la Ville de Charleroi, l’Harmonie Royale Policière de Charleroi, Sivry, Renlies, …   

Depuis maintenant près de 20 ans, elle exerce la fonction de sous-chef au sein de l’harmonie.



Comité


Secrétaire : Jean-Louis Mahy













Trésorier : Julien Ducochez














Membres du comité :   Marie-Christine Baurire, Jacqueline Duquenne, Séverine Georges, Michel Mathieu et Jérémy Sainthuile



Membres adhérents


Bibliothécaires : Jacqueline Duquenne et Aurélie Mathieu

Webmaster : Grégory Mathieu



Membres d’honneur


Président d'honneur : Gaston Mahy

Marraine d'honneur : Ghislaine Chasseur


HISTOIRE DE LA  SOCIETE


L’Harmonie communale de Walcourt est née en 1972 grâce au dynamisme du Docteur NOLLEVAUX, Président du Syndicat d’initiative de l’époque et à la détermination de quelques irréductibles. 

Ils étaient décidés à faire revivre une phalange musicale à Walcourt, digne de la cité. 

L’Harmonie a notamment succédé à la Lyre indépendante. On retrouvait, en effet, à une époque pas moins de trois voire quatre sociétés musicales à Walcourt.


Dès sa création, la vocation de la société fut double : d’une part, la participation à la Trinité avec la Marche Notre-Dame de Walcourt et à des prestations à l’extérieur de la localité et d’autre part, la production d’une musique de qualité satisfaisant les goûts des jeunes et moins jeunes.


Lors de sa fondation en 1972, l’Harmonie communale de Walcourt était dirigée par Léonard GOBLET et présidée par Fernand DELZENNE. Ce chef conduisit sa phalange dans de nombreuses manifestations tant dans l’entité qu’à l’extérieur.


Au décès de Monsieur GOBLET en 1979, c’est Adelin VAN WIJNENDAEL qui reprit la baguette de direction jusqu’en 1983. André LECOMTE lui succéda jusqu’en 1993.


Ensuite, se succédèrent :

- de 1994 à 1999 : Gilles DROPSY qui fut le chef du renouveau musical ;

- en 2000 : Christian DELCOUX, directeur du Conservatoire de Charleroi, qui assura un intérim ;

- en 2001 et 2002 : Franz MASSON, tromboniste basse solo à l’Orchestre philharmonique de Radio France et professeur de tombone au Conservatoire royal de Mons ;

- de 2002 à 2005 : Patrick CRISPOUX ;

- de 2006 à septembre 2007 : Philippe FRERES.

- à partir d'octobre 2007 : Fabien DESDEMOUSTIER, Euphonium solo à la Musique royale de la Marine belge.


En septembre 2012, Fabien quitta la direction après cinq années à ce poste. Il fut remplacé par Fabrice GILLET pour terminer l'année et Eric SET-MARIE assura ensuite un intérim d’un an.


Revint ensuite Patrick CRISPOUX de 2014 à juin 2016.


Depuis juin 2016, c’est Julien BRASSEUR qui a repris la baguette de l’Harmonie et qui la mène vers le sommet musical. Julien a suivi un Master didactique au Conservatoire royal de Mons et enseigne le tuba au Conservatoire à rayonnement communal de Maubeuge et à l'Ecole de musique de Vieux-Condé. Il fut aussi l'élève de Franz MASSON.


C'est au même moment que Christophe CABUS, trompettiste d’exception et jazzman de qualité, nous a rejoint et est devenu ensuite notre sous-chef.

    

Une seconde personne œuvre également mais un plus dans l’ombre aujourd’hui, il s’agit de Marie-Christine BAURIRE. Elle a occupé la place de sous-chef durant plus de 20 ans et souhaite à présent être soulagée de cette tâche tout en restant disponible au besoin.


Notre société a eu la chance de se produire à PLOMBIERES (France), à BRUXELLES sur la Grand-Place, à GENK, et dans les banlieues de MAASTRICHT et ROTTERDAM (Pays-Bas).

En 2005, elle a participé aux fêtes de Wallonie à LIEGE avec la marche militaire Notre-Dame de Walcourt. En août 2008, elle défilait dans les rues de LUXEMBOURG-VILLE en compagnie des Grenadiers de Walcourt. 


Durant son existence, l’Harmonie a participé à bon nombre de marches folkloriques à Pry, Chastrès, Thy-Le-Château, Nalinnes et Fraire.

Aujourd’hui, elle a la joie de défiler à la Trinité et au Saint-Sacrement à Walcourt mais aussi à la Saint-Roch à Chastrès avec la compagnie des Gendarmes et à la Sainte-Anne à Silenrieux.

  

La société fut présidée par Monsieur Gaston MAHY qui était parmi les initiateurs de la recréation de la Société en 1972. A ce jour, sans présidence, la société vit et s’épanouit grâce à un chef et un comité de qualité et actif ayant pour objectif la préparation des festivités du cinquantenaire.   



Chronologie des directeurs musicaux


Léonard GOBLET de 1972 à 1979

Adelin VAN WIJNENDAEL de 1979 à 1983

André LECOMTE de 1983 à 1993

Gilles DROPSY de 1994 à 1999

Christian DELCOUX de 1999 à 2000

Franz MASSON de 2000 à 2002

Patrick CRISPOUX de 2002 à 2005

Philippe FRERES de 2006 à 2007

Fabien DESDEMOUSTIER de 2007 à septembre 2012

Fabrice GILLET à la fin de l’année 2012

Eric SET-MARIE durant l’année 2013

Patrick CRISPOUX de 2014 à mai 2016

Julien  BRASSEUR à  partir de juin 2016



Histoire du drapeau


C'est en 1973 que  l'Harmonie a reçu son drapeau.


Celui-ci fut offert au comité de l'Harmonie communale par le parrain et la marraine  de l'époque à savoir Madame Ghislaine CHASSEUR et Monsieur Fernand DELZENNE.


Le drapeau a été confectionné par les Carmélites du couvent de Matagne-la-Petite.


La partie centrale du drapeau est constituée de fils peints à la main. Les fils d’or sont également peints.


Il y a quelques années, après une prestation, il a été constaté que la couleur du dessin central avait déteint mais on n’a jamais pu déterminer l’origine du problème.


La hanse du drapeau a aussi été fabriquée complètement de manière artisanale par Monsieur Georges HANNOTEAUX, trompettiste au sein de l’Harmonie à l’époque.   


Par la suite, un autre membre, Monsieur Jacky GRAJCZYK, percussionniste mais aussi accordéoniste lors de nos fêtes de Sainte-Cécile, adapta une fixation pour consolider le mât.


Aujourd’hui, en raison des dégâts, le drapeau ne sort plus que rarement. Lors de nos prestations, il est remplacé par un fanion, certainement moins joli mais plus facile d’usage en cas de pluie.



Patrimoine


Du fait de sa participation à la Trinité (trinite-walcourt.be), l'Harmonie bénéficie de la reconnaissance comme chef-d’œuvre du patrimoine oral et immatériel de la  Communauté française de Belgique (Fédération Wallonie-Bruxelles).


De plus, les marches de l’Entre-Sambre-et-Meuse ont été inscrites en 2012 sur la Liste représentative du patrimoine culturel immatériel de l’humanité par l'UNESCO  (www.unesco.org/culture/ich/fr/RL/00670) .